Table des matières

40 1
Volez les fans Facebook de vos compétiteurs. Un guide unique sur l'achat de j'aime stratégique.

Volez les fans Facebook de vos compétiteurs. Un guide unique sur l'achat de j'aime stratégique.

Si vous êtes entrepreneur, marketeux ou gestionnaire de communauté, il y a exactement 107 % des chances que vous ayez essayé au moins une fois la publicité Facebook.

Si vous avez été confus ou frustré, je vous comprends. Faire des campagnes rentables, c'est vraiment difficile. Et si vous ne faites pas attention, rien n'est plus facile que de faire flamber 1 000 $ pour rien. Je suis passé par là, et je sais à quel point ça peut faire chier. Cependant, après des centaines d'essais/erreurs, je crois que j'ai réussi à décoder la recette derrière de bonnes campagnes.

La semaine passée, je me suis lancé un peu n'importe comment dans le marketing publicitaire par Facebook. J'ai essayé d'en couvrir le plus large possible pour vous donner une bonne idée de ce qu'on doit garder en tête lorsqu'on joue avec la publicité Facebook. Cette semaine, je change du tout au tout. Je veux qu'on explore ensemble une facette bien précise du marketing Facebook et qu'on regarde les trucs, tactiques et techniques pour faire des publicités plus efficaces.

Votre publicité peut avoir un des trois objectifs suivants: développer votre audience, générer des interactions ou vendre un produit/service. Pour chacun des objectifs, un type de ciblage différent s'impose.

Dans ce post, on s'intéresse au développement de son audience.

Comment cibler ses publicités pour développer son audience?

Rien n'est plus rentable qu'une bonne audience. C'est pourquoi un de vos objectifs est de vous faire connaître des gens qui veulent savoir ce que vous avez à dire et pour qui vos produits/services règlent bien des problèmes. Votre objectif est de développer votre "tribue".

Vous pouvez attirer les gens à vous suivre et à s'intéresser à vous en utilisant la publicité Facebook de deux façons. La première, et la plus évidente, consiste à "acheter des likes" en payant de la publicité qui met de l'avant votre page Facebook.

L'autre consiste à récolter des adresses courriel. Vous mettez de l'avant une publicité qui offre quelque chose aux gens, tels qu'un livre blanc ou un rabais, en échange de leur adresse courriel.

Un like Facebook est une barrière d'entrée beaucoup plus facile à franchir que celle de demander une adresse courriel, mais est également beaucoup moins rentable. Même si bien des gens pensent que l'e-mail marketing est mort, je vous affirmerai qu'il est encore bien vivant. Je vous dirai même qu'il s'agit du meilleur moyen pour vendre quelque chose.

Cependant, récolter l'adresse courriel des gens vous coute moins cher lorsqu'ils vous aiment déjà sur Facebook...

Ce qui m'amène à vous dire quelque chose de très contre-intuitif... On n'achète pas seulement des likes pour avoir de la portée organique "gratuite", mais également pour avoir une audience à cibler à nouveau. Vous avez bien compris. Vous dépensez de la publicité pour être capable de mieux dépenser plus de publicité. Vous payez pour payer encore. Ça fait chier? Peut-être, mais c'est rentable.

Vos publications organiques sur votre fil les gardes votre audience bien réchauffée. Quand tout à coup, "BAM!", vous les frappez avec un pitch de vente bien placé dans une pub.

Jon Loomer l'a habilement démontré dans son post "Why our obsession with Facebook Page Post Reach is All Wrong". Lorsqu'on fait de la publicité pour vendre, on doit cibler les gens qui nous connaissent et ont un capital de sympathie envers nous, pas des inconnues.

Ce qui m'amène à mon second point...

Tous les likes Facebook ne se valent pas.

À quoi ça sert d'acheter une mention j'aime si la personne n'interagis jamais avec votre page? Éventuellement, Facebook va s'en rendre compte et simplement arrêter de lui montrer vos publications! Ce que vous voulez, ce sont des likes de gens qui interagissent avec le type de contenu que vous publiez.

Lors de mon étude compétitive chez pour une des entreprises pour lesquel je travail, j'ai analysé la page d'un de nos concurrent qui a été très agressifs dans son achat de mentions j'aime. Voici ce que j'ai trouvé: pour 273 000 mentions j'aime, seulement 13 300 d'entre eux avaient interagi avec leurs publications. Wow...

Ils ont donc maintenant une audience de 273 000 personnes qui ne s'intéressent pas à ce qu'ils ont à dire. Pour conséquence, faire de la publicité pour mousser leur infolettre ou vendre des forfaits est maintenant beaucoup plus difficile puisque recibler leurs fans n'est pas gage d'une audience ayant un capital de sympathie.

DONC: sur 273 K fans, il y en a 13 k qui en valent la peine. Le reste, c'est pour le look.

Seth Godin Citation Fans

Comment cibler les bonnes personnes pour avoir une audience de qualité pour acheter vos likes?

Et si je vous disais qu'il existe un moyen de prendre les 13 300 personnes qui interagissent avec la page de du compétiteur et de les cibler avec une publicité? Et si je vous disais qu'il y a moyen de faire, non seulement ça, mais également pour tous les autres compétiteurs du milieu?

Cela impliquerait deux choses: des mentions j'aimes vraiment pas cher, mais qui valent cher; l'occasion de voler des parts de marché à votre compétition.

J'utilise un logiciel qui fait exactement ça. Il prend n'importe quelles page et scan l'ensemble de ses publications pour en extraire l'UID Facebook des gens ayant commenté et/ou liké.

Le logiciel n'est malheureusement pas gratuit et je n'ai pas été capable de trouver d'alternatives moins coûteuses. Il vient en 3 licences: pro, standard et light, et coûte respectivement 247 $, 147 $ et 97 $. Le logiciel s'appelle Social Lead Freak et vous pouvez vous le procurer ici.

Bon, je dois dire que leur landing page est une des plus sleazy que j'ai vu de ma vie. J'ai acheté le logiciel, pas pour son pitch de vente cliché des années 2000, mais pour ses capacités assez uniques et je dois dire que ça a valu l'investissement!

Si vous êtes freelance ou travaillez dans une agence, Social Lead Freak est définitivement un must à avoir dans votre trousse d'outil de marketeux. Je n'ai jamais été capable d'avoir un coût par aime/engagement/clic aussi bas qu'en utilisant les audiences que j'ai généré avec ce logiciel.


** EDIT (2015-01-19) Facebook a rendu interdit le "Data Mining". Social Lead Freak n'est donc plus aussi utile :(! **

Si vous voulez cibler une audience plus large, vous pouvez utiliser les audiences similaires de Facebook pour générer une audience de 150 ou 200 mille personnes qui leur ressemble. C'est très puissant comme outil.

Les audiences personnalisées, le remarketing et votre liste de courriel.

Mis à part les gens qui engagent avec votre compétition, qui sont les gens à qui vous devriez promouvoir votre page Facebook?

Les gens qui visitent votre site web, bien sûr! Vous vous demandez sûrement pourquoi. Après tout, votre page Facebook vous servira en partie à attirer du trafic vers votre site web. Eh bien si les gens ont été sur votre site web en premier lieu, c'est qu'ils ont un intérêt envers ce que vous avez à dire ou à vendre. En faisant du remarketing, vous augmentez votre rétention.

La personne n'est peut-être pas prête à acheter dès la première exposition à votre marque, mais elle le sera sans doute après 8 visites sur votre site. Si la personne vous visite,  quitte et rien n'est fait pour l'inciter à y retourner, vous passez outre une opportunité importante.

Vous devriez donc avoir plusieurs publicités ciblant vos visiteurs. Vous devez cibler les gens stratégiquement. Dans un premier temps, vous devrez cibler la même audience avec plusieurs publicités différentes pour savoir lesquelles fonctionnent le plus. Ensuite, vous devrez cibler plusieurs audiences différentes (à l'aide de votre publicité la plus efficace) pour savoir laquelle coûte la moins cher à atteindre.

Voici certains groupes à considérer lors de votre ciblage:

Pour en savoir plus sur la création d'audiences similaires, allez lire mon guide de marketeux ninja pour des pubs Facebook rentables.

Conclusion

Cibler les gens selon leurs demographics est rarement la meilleure solution. Le problème avec la publicité Facebook est qu'elle n'est pas "intent based". Sur Google, les gens vous trouvent parce qu'ils cherchent une solution à un problème. En d'autres mots, la publicité adWords et basée sur une intention d'achat implicite.  En utilisant ces stratégies, on utilise le comportement de la personne (et non sa démo) pour juger qui est plus susceptible d'être intéressé par vos offres.

Facebook est très conscient de tout ça et test actuellement le ciblage par comportement. J'ai eu l'occasion de tester l'outil cette semaine et mes résultats n'ont pas été concluent. Je vais vous laisser savoir si jamais ça change, mais pour l'instant, Social Lead Freak et le remarketing constitue les deux meilleurs moyens de développer votre audience et de générer des ventes sur Facebook!

87% de mon meilleur contenu n'est pas sur ce blogue!

Inscris-toi maintenant pour avoir accès à tout mon contenu exclusif!

Tu as apprécié cet article?

Supporte ce blogue et aide-moi à en écrire plus en m'offrant un café!

M'OFFRIR UN CAFÉ

Tu veux aller plus loin?



J'offre des cours en ligne pour marketeurs et entrepreneurs!


Voir les formations

SUR LE BLOGUE

PLUS D'ARTICLES