Table des matières

22 0
Comment optimiser son site web pour augmenter ses revenus? Voici une méthode scientifique, mais simple!

Comment optimiser son site web pour augmenter ses revenus? Voici une méthode scientifique, mais simple!

Une chose qui préoccupe les entrepreneurs et les marketeurs (ou marketeux, j’adore le mot), c’est le calcul du ROI de leurs efforts sur le web (Return On Investment; retour sur investissement en Français).

En travaillant en agence, je me suis rendu compte que bien que ce soit quelque chose d’ultra simple à faire, peu de gens se donnent la peine de suivre les bonnes données sur leur site web.

Wow… Attendez, je viens de dire que les marketeux et entrepreneurs sont obsédés par le ROI, MAIS presque aucun d’entre eux ne prend le temps de mesurer les métriques de leur site web.

Je ne sais pas pour vous, mais ça ne fait pas de sens.

« J’ai été choqué à quel point peu de gens s’intéressent à l’optimisation de leur site web! » Cliquez pour tweeter :)

Qu’est-ce que l’optimisation d’un site web?

Peu de gens se fixent des objectifs clairs, précis et mesurables.

Par là, je veux dire de calculer le nombre de personnes qui s’inscrivent à une infolettre ou encore qui se servent du numéro disponible sur un site web pour appeler le commerce.

Quoi? Calculer le nombre de personnes qui se servent du numéro disponible sur le site web?

Eh oui! Le numéro de téléphone disponible sur votre site web ne devrait pas être le même que celui sur vos cartes ou dans les bottins. Recherchez « Call-Tracking » + [votre région] sur Google pour trouver une entreprise offrant ce service. La plupart de ces entreprises vous permettent de connaître des métriques telles que le temps moyen par appel en plus du nombre d’appels.

Et pour le reste, je parle bien-sûr d’utiliser Google Analytics pour envoyé un signal à Google chaque fois que quelqu’un clique sur un lien en insérant quelque chose qui ressemble à ceci dans les balises de lien: onclick="_gaq.push(['_trackEvent', '[votre évènement ici]')"

Mais une fois que tous les objectifs sont définis et bien mesurés, il se passe quoi?

Pourquoi optimiser son site web?

Disons que vous avez un site web qui vend des souliers en ligne et que vous avez 25 000 visites par mois.

Une personne sur 100 achète actuellement sur votre site et le panier moyen est de 82 $.

Disons que votre marge de profits est de 10 %, cela veut donc dire que vous faites 20 500 $ en profits par mois. Pas mal?

Cependant, disons que vous avez comme résolution du Nouvel An de doubler vos revenus, quelles sont vos options?

Vous pouvez :

A)   Doubler le nombre de vos visiteurs;

B)    Doubler la taille du panier moyen;

C)    Doubler le nombre de personnes sur 100 qui achètent (taux de conversion).

Je ne sais pas pour vous, mais doubler le trafic en un an, ça me paraît faisable, mais franchement difficile!

L’optimisation sur le site va permettre de jouer avec les deux dernières variables.

Exemple, proposer à vos visiteurs certains produits connexes lors de l’achat pourrait amener certaines personnes à les acheter, augmentant ainsi la taille du panier moyen. Voici comment Amazon.ca s'y prend :

Comment Amazon augmente la taille d'un panier moyen.

D’un autre côté, il existe plein d’autres façons d’augmenter le taux de personnes qui achètent sur votre site.  Si les gens ajoutent des items au panier, mais n’achètent pas, est-ce possible que le coût de livraison soit trop élevé ou encore que le système de paiement n’inspire pas confiance?

Et si personne n’ajoute d’items au panier, est-ce parce que le site n’est pas convivial? Le texte de vente est-il trop fade? Les couleurs supportent-elles la mécanique du site ou portent-elles à confusion?

Suivre nos métriques nous permet de former des hypothèses éduquées sur l’influence que les variables ont entre elles.

Ce qui m’amène à vous parler de la recette secrète pour optimiser son site web.

Comment optimiser un site web?

Il n’existe pas de « formule officielle », testée et approuvée par les mamans. La plupart des marketeux y vont au pif ou improvisent leur propre système.

En s’attardant à leur démarche, on se rend vite compte qu’il s’agit en fait de la méthode scientifique — oui, celle qu’on nous enseigne à l’école!

La méthode scientifique possède 7 étapes : l’observation, le problème, l’hypothèse, l’expérimentation, les résultats, l’interprétation ainsi que la conclusion.

Les 7 étapes de la démarche scientifique.

On va naturellement être porté à utiliser cette méthode puisqu’elle est logique et naturelle. Cependant, il est important d’apporter une certaine rigueur. Si on isole mal nos variables, on peut facilement perdre notre temps. Je déteste perdre mon temps.

On va donc s’attarder aux 2 étapes les plus importantes, c.a.d. la formation de l’hypothèse ainsi qu’à l’expérimentation.

Comment former une bonne hypothèse sur la conversion de son site?

Si le site est bien fait et que toutes les meilleures pratiques sont respectées, comment faire pour savoir quoi modifier pour augmenter la conversion?

Prenez comme exemple le site web de Norpur.net, un site web de vente en ligne de gâteries pour chien. J'ai eu la chance de travailler sur ce projet lors de mon passage chez ADN Communication. La boutique est esthétique, le site web est bien fait, mais le taux de conversion souffre un peu. On a donc décidé de mettre davantage de l’avant les spéciaux sur la boutique en utilisant le format suivant :

Produit norpur.

L’hypothèse était la suivante : mettre de l’avant les spéciaux va réduire le taux de rebond de la page, augmenter l’ajout d’item au panier et le nombre de pages de produit consulté.

Cependant, on s’est rendu compte que l’impact a été très limité.

L’hypothèse était tirée du « sens commun » et des « meilleures pratiques », cependant le sens commun n’a pas toujours raison!

On a donc utilisé CrazyEgg pour créer une Heat Map, c'est-à-dire une image qui représente l’ensemble des clics sur une page. Voici le résultat :

Heat map crazy egg norpur.net.

On peut voir que le prix était cliqué, mais pas le bouton de consultation de la fiche, ni le bouton d’ajout au panier… C’est à croire que les gens s’intéressent au produit, mais pas assez pour cliquer une deuxième fois sur un lien!

La seconde hypothèse sera donc que rendre les prix actifs (c.a.d. d’en faire des liens) le taux de rebond diminuera.

En somme, le sens commun n’est pas toujours une bonne chose. C’est important de creuser pour chercher les bonnes données avant de s’investir dans une transformation de son site web. Autant on peut regarder où les gens bloquent dans le processus de conversion avec Google Analytics, autant on peut s’intéresser au comportement sur le site de nos visiteurs avec CrazyEgg.

Comment tester nos hypothèses de conversions?

Si vous travaillez pour un site d’envergure, je vous conseille fortement d’opter pour Optimizely (17 $ par mois). Si vous voulez une alternative gratuite, Google Analytics nous propose une méthode facile et efficace pour arriver au même résultat!

Voici un petit guide étape par étape pour utiliser l’outil de test de Google Analytics. À noter que les données qui suivent proviennent de cette étude de cas.

Leslie Samuel de www.becomeablogger.comLeslie Samuel est un blogueur et entrepreneur qui est derrière le site web www.becomeablogger.com. Par ce site, il veut aider les gens à se démarrer un blogue pertinent, ayant comme ultime but de changer le monde!

Sur son site, Leslie propose aux gens de donner leur nom et adresse courriel en échange de 10 vidéos gratuites. Voici la page d’accueil qu’il utilise :

  

 

Leslie Samuel Split Test 1

Il a ensuite décidé d’essayer d’augmenter la conversion de sa page en créant un nouveau design. Le voici :

Leslie Samuel Split Test 2

Alors, pour qui vous votez? Le ptit bonhomme rouge ou la plage?

Pour le savoir, on doit se rendre dans Google Analytics et faire ce qu’on appel un split test A/B.

Qu’est-ce qu’un split test?

Un split test consiste à avoir 2 variations d’une même page et d’en présenter chacune des versions à un échantillon de visiteurs représentatifs. De cette façon, toutes variables étant égales, on peut mesurer l’impact de changements aussi subtils que la couleur d’un bouton ou d’un mot dans un titre. Dans notre exemple, le test est beaucoup plus extrême, on change toute une page.

Ça sonne complexe? Ça ne l’est pas tant!

Comment réaliser un split-test en utilisant Google Analytics?

Google Content Experiment. Create an experiment. Start a Google experiment.

o   Choisissez l’objectif de conversion que vous voulez améliorer.

o   Dans « Options avancées », vous pouvez activer « Répartir le trafic de façon équitable » pour envoyer 50 % des visiteurs sur une version et 50 % sur l’autre. À noter que ceux qui se font présenter une version verront toujours la même.

o   Vous pouvez également déterminer le seuil de confiance. 95 % peut faire l’affaire, mais si vous avez beaucoup de trafic ça vaut la peine de demander 99 %.

Set up google test experiment.

 

o   Copiez le code et collez-le au début de la sectionde votre page d’origine.

Google Analytics Experiment Code.

o   Si vous utilisez Wordpress, utilisez ce plugin.

Voilà! Une fois que vous cliquez sur suivant, Google va vérifier que le code est bien installé et sera prêt à débuter l’expérimentation.

Le grand gagnant!

Voici comment Google nous présente ses résultats :

Google Analytics Content Experiments Results.

Si vous avez voté pour la plage, vous avez eut raison! Cette dernière a réussi à convertir 42.74 % du trafic contre 35.77 % pour la version antérieure. Une amélioration assez considérable!

Conclusion

Trop de gens font l’erreur de s’asseoir sur leur laurier et assument que leur site est parfait.

Ils paient une fortune une fois par 5 ans pour refaire leur site au grand complet, mais ne s’intéressent pas à le rendre plus performant. Selon moi, il est beaucoup plus rentable de payer 2 000 $ ou 3 000 $ pour un site web moins complexe comme un one pager et d’investir un 2 000 $ additionnel pour l’optimiser que d’acheter un site web de 5 000 $ auquel on ne retouchera plus pendant 5 ans.

Si votre site web converti à 2 % et qu’il est visité 50 000 fois par an, cela vous fait seulement 1 000 prospects. Dison qu’une optimisation peut faire monter le taux à 3 %, cela implique 500 prospects de plus. Pas mal?

Mais pensez sur une période de 5 ans. C’est 2 500 prospects de différences!

Personnellement, j’adore la formule Impress, par la firme digital-telepathy. Je vous recommande fortement d’aller lire leur manifeste sur les « smart sites ».

Voici certains exemples qui n’ont pas été réalisés par Impress, mais qui opère selon la même philosophie.

Coin & Group.me

Ces sites sont plus impressionnants, plus efficaces et plus faciles à optimiser que des gigas sites coûteux et lourds qu’on a l’habitude de voir.

Donc! Optimisez-vous votre site? Que pensez-vous des sites web que je vous ai montrés? J’attends vos commentaires :)!

87% de mon meilleur contenu n'est pas sur ce blogue!

Inscris-toi maintenant pour avoir accès à tout mon contenu exclusif!

Tu as apprécié cet article?

Supporte ce blogue et aide-moi à en écrire plus en m'offrant un café!

M'OFFRIR UN CAFÉ

Tu veux aller plus loin?



J'offre des cours en ligne pour marketeurs et entrepreneurs!


Voir les formations

SUR LE BLOGUE

PLUS D'ARTICLES