Table des matières

58 2
PME = Publicité, Marketing de Contenu et Email Marketing.

PME = Publicité, Marketing de Contenu et Email Marketing.

Lorsqu'on pense à étendre son entreprise, on pense immédiatement à Internet.

C'est sûr, voyons! Internet, c'est l'avenir!

Sauf que, si vous avez déjà essayé de vous faire un site web, vous savez très bien que c'est un peu plus complexe que ça en a l'air et que ça vient avec son lot de frustrations...

C'est frustrant, parce qu'en pensant au web, on pense immédiatement aux entreprises qui ont 2.2 millions de visiteurs par mois, qui génèrent 50 millions en chiffre d'affaires et qui ont des infolettres de 125 000 personnes.

Vous les regardez ça en pensant "Wow... moi aussi je veux ça! Et leur site web n'est même pas beau en plus! Je suis sûr que je suis capable de faire mieux!"

C'est un peu comme lorsque vous allez au gym pour la première fois...

Moi je me rappelle un peu trop bien ma première fois! J'ai rencontré un gars qui s'appelait Jim! C'était une montagne de muscle à peine plus grand que moi, mais avec 85 lb de plus. Et pas des livres de gras, bien sûr que non. Lui, on ne le regarde pas. Non, on regarde Jim et on se dit "je veux cette shape là!"

un gars qui lève des poids

Jim m'a dit "hey! tu vas voir, quand j'ai commencé j'étais encore plus petit que toi!" Wow, si Jim a été capable, ça ne devrait pas être trop compliqué!

Le lendemain de ma première séance de Gym, les choses ont commencé à se gâter un peu...

J'ai réalisé que j'avais des muscles dont j'ignorais l'existence. Pas parce qu'ils sont gros, mais parce qu'ils font vraiment... très... TRÈS mals.

J'ai donc espacé mes visites au Gym.

Une semaine passe, deux semaines. Rendue quelque part à la troisième semaine, la réalité commence à me rattraper. Je me regarde dans le miroir et je me dis: "Ça va être plus difficile que je pensais."

c'est plus difficile que je croyais

La réalité m'a rattrapé et j'ai pris conscience que de la chose suivante: mes attentes n'étaient pas réalistes.

Revenons au succès sur le web.

Jim, le bodybuilder, c'est un Uber, un SnapChat, un Amazon...

C'est quelqu'un qui, depuis des années, sacrifie tout son temps et argent dans un seul objectif: devenir plus gros.

Est-ce que votre objectif est de devenir gros à tout prix? Ou voulez-vous simplement perdre quelques livres en trop?

Si vous voulez devenir gros à tout prix, il va falloir réaliser que vous devrez faire des sacrifices importants.

Saviez-vous qu'Uber est une compagnie évaluée à 40 milliards? Et pourtant, malgrés leur 2 milliards de revenus, ils ne font aucun profit.

SnapChat s'est fait offrir 4 milliards par Facebook en 2014. Ils ont refusé. Aujourd'hui, l'entreprise est évaluée à plus de 20 milliards. Encore aujourd'hui, l'entreprise ne fait aucun profit.

Finalement, que dire d'Amazon! Un des plus grands site transactionnel du monde! Eh bien vous serez surpris d'apprendre que ça aura pris 9 ans à la compagnie avant de faire son premier dollar en profit.

C'est facile de penser qu'Internet est un moyen de devenir riche rapidement et c'est tout à fait normal que vos attentes ne soient pas exactes. Après tout, quand on regarde Jim, on ne réalise pas qu'il va au gym 5 fois par semaine depuis les 3 dernières années. On ne réalise pas qu'il mange 7 repas par jours et qu'il ne peut même pas profiter d'un bon scotch. On ne réalise pas qu'il compte chaque calorie qui va dans son corps et qu'il prend 15 pilules de suppléments soir et matin.

être en forme est un mode de vie

Si vous pouviez regarder la vie de Jim, vous vous diriez qu'il est probablement fou, vous vous diriez que jamais vous ne feriez tout ce qu'il fait. Tout ça, juste pour être plus gros. Et si vous regardiez l'état financier des gros sites web, vous vous diriez exactement la même chose.

Je sais que tout ça sonne décourageant. Mon but n'est pas de vous démotiver, mais simplement de réaligner votre perception du succès. Et, quant à y être, de prendre le temps de réaliser ce que veut dire le mot "succès" pour vous.

Et une fois que c'est fait, de prendre conscience des efforts requis pour atteindre ce succès.

Les 3 stades de la publicité

Ce qui m'amène à mon premier point: à quoi ressemble le succès? Comment savoir lorsque vous l'aurez atteint?

Le marketing, c'est du gambling éduqué.

On fait un pari contre le marché. On fait la prédiction que les gens vont bien réagir à un produit, un message ou un service.

C'est une approche scientifique appliquée aux paris. C'est un peu comme jouer au blackjack et compter les cartes.

le marketing, c'est comme le blackjack

Lorsqu'on compte les cartes au blackjack, on met de petites mises jusqu'à ce que le stack soit chaud.

Lorsqu'on sait que c'est chaud, on double notre mise jusqu'à ce qu'on gagne gros.

On perd donc intentionnellement une quinzaine de mains pour être en mesure de faire UN GROS coup.

Dans le marketing web, c'est la même chose.

Au début, vos annonces et vos campagnes vont perdre de l'argent — mais c'est correct, vous apprenez comment le marché fonctionne.

La plupart des gens font une des deux erreurs suivantes: 1) ils abandonnent dès le départ parce qu'ils ont trop peur de perdre plus d'argent; 2) ils continuent d'investir, sans récolter et utiliser l'information générée par la campagne.

Si vous utilisez le feedback de façon efficace, vous allez atteindre un point où vos campagnes vont vous rapporter autant que vous investissez. Vous sentez que le vent commence à tourner.

Éventuellement, vos processus et votre entonnoir de conversion deviennent tellement adaptés aux besoins de vos prospects, que chaque dollar commence à générer deux, trois, ou même quatre dollars!

Si je vous demande laquelle de ces étapes représente le succès, vous allez bien sûr me dire que c'est la troisième étape.

Eh bien j'ai une petite histoire à vous conter...

J'étais en consultation avec un client qui possède un site de e-commerce. Il ne mettait pas beaucoup d'argent en publicité, car il trouvait que ça coûtait trop cher pour les résultats qu'il avait.

Il m'a dit que s'il mettait 500 $, il faut au moins qu'il en retire 1000 $!

Voici ce que je lui ai dit:

Combien de profit tu te fais en moyenne par transaction?
— Environ 100$
— Eh bien, dans ta publicité Facebook ou AdWords, il faut que tu cibles un coût par vente de 100$! (donc que ça coûte 100$ pour rapporter 100$)

Il m'a regardé avec un air perplexe et m'a dit "Si je fais de la publicité, je veux que ce soit rentable! Sinon, je perds mon temps!"

Mon client s'attendait à arriver à la fin du premier coup. Il pensait aller au gym le matin en pensant surprendre sa femme le soir avec le corps de Jim.

La différence entre les attentes et la réalité du succès

Il faut voir la publicité et le marketing comme un processus et prendre en compte l'ensemble des facteurs!

Par exemple, réaliser que le profit par transaction est différent de la valeur vie d'un client! Dans son industrie, il est commun que les gens achètent son produit chaque année. Un client vaut donc plus que 100$!

Il faut aussi réaliser qu'il n'a pas dépensé 100$ pour se faire 100$. Il a dépensé 100$ pour se faire:

Au total, ça ne lui aura rien coûté et son entreprise aura connu une croissance.

La croissance n'est pas comme la profitabilité. Ce n'est pas la croissance qui va vous permettre de manger ce soir, mais c'est la croissance qui va vous permettre de générer la richesse nécessaire pour faire vivre vos employés, engager plus de gens et étendre l'impact de votre entreprise afin de réaliser votre mission.

Et éventuellement, c'est ce qui va vous permettre, dans 9 ans, de faire comme Jeff Bezoz, le PDG d'Amazon, et de vous faire un chèque de paye de 1.68 million.

3 moteurs de croissance pour augmenter son chiffre d'affaire

Parlant de croissance, j'aimerais vous expliquer ma vision de la croissance sur le web et le rôle du marketing.

Pour être capable de croître en utilisant le web, vous devez développer ce qu'on appelle des moteurs de croissances.

Disons que votre entreprise est un bateau. Plus votre entreprise est grosse, plus votre bateau est lourd et plus votre moteur doit être gros pour lui permettre d'avancer.

Votre entreprise, c'est comme un bateau!

Plus il est gros, plus vous aurez besoin de moteurs pour le faire avancer, plus vous aurez besoin de gaz pour nourrir ces moteurs.

Un bateau de croisière d'environ 6,000 personnes a besoin de 6 moteurs totalisant 130,000 chevaux moteurs pour être en mesure de se déplacer. Ça, c'est Google.

Si vous avez une PME, eh bien imaginez que vous avez une petite chaloupe ou un petit bateau.

L'objectif varie selon ce que vous voulez faire. Plus le bateau va vite, plus il est profitable. Plus il grossit, plus votre chiffre d'affaires augmente. L'un n'attire pas nécessairement l'autre. Pensez à SnapChat et Uber. Très gros, mais pas très vite.

Il faut vous demander si vous préférez aller vite seul dans un petit bateau, ou aller plus lentement, mais avec un équipage de 10 personnes. Bien sûr, tout le monde veut prendre de la masse quand on va au gym, mais est-ce que c'est vraiment ce que vous voulez? Est-ce que vous voulez ce qui vient avec?

Dans tous les cas, pour être capable de grossir ou d'aller plus vite, vous allez devoir ajouter des moteurs à votre bateau.

Dans cet article, je vais vous présenter 3 moteurs que vous pouvez utiliser pour faire plus de profits et augmenter votre chiffre d'affaires.

Je vais vous parler de la publicité, du marketing par courriel et du marketing de contenu.

Mais avant de rentrer dans l'explication de chacun de ces moteurs et de leur rôle, j'aimerais vous parler un peu de l'attitude à avoir lorsque vous allez les implémenter.

Tout est dans l'attitude

La première chose à faire, c'est de se rendre compte de ses limitations.

Pour reprendre mon exemple du gym, c'est irréaliste de rentrer au gym et s'attendre à travailler l'ensemble de son corps en une seule session.

Pour avoir des résultats, vous devez cibler des zones.

Aujourd'hui, c'est chest/bras, demain, c'est jambes/dos.

Ce que je veux dire, c'est que vous commencez par en faire UN comme du monde, une fois qu'il est fini et fonctionnel, vous travaillez sur l'autre.

Il faut réaliser qu'on est vraiment mauvais pour estimer le temps et l'effort qu'une tâche peut prendre. Quand on est motivé, on est optimiste et on veut tout faire tout de suite. Quand on est entrepreneur, notre plus grand ennemi c'est soi-même. Il faut réaliser nos limites et se forcer pour ralentir.

Premier moteur de croissance: la publicité sur le web.

Bon, assez de blabla, on saute dans le premier moteur de croissance, la publicité!

Les trois grandes catégories de publicités

Sur le web, il y a trois grandes catégories de publicités.

Il y a la publicité basée sur l'intention, la publicité basée sur le comportement et la publicité basée sur la démographie et les intérêts.

La distinction ne se fait pas à partir du médium, mais à partir du moyen utilisé pour cibler les gens. Le format (audio, vidéo, graphique ou textuel) n'est pas important.

Les publicités basées sur l'intention s'affichent suite à la recherche d'une personne sur un site web. De cette façon, la personne affirme chercher quelque chose en particulier et vous utilisez cette intention de recherche pour définir à qui montrer votre publicité. On pense immédiatement à la publicité AdWords et Bing, mais il y a également YouTube!

La publicité basée sur le comportement utilise les données récoltées sur le visiteur lors de son passage sur votre site web pour définir s'il sera exposé à une publicité ou pas. Ce type de ciblage s'appelle couramment du remarketing. Vous pouvez donc cibler les gens qui ont laissé des commentaires sur votre site web, les gens qui ont visité une page, mais pas une autre, les gens qui ne sont pas venus sur votre site depuis x temps, etc.

Mais il n'y a pas seulement le remarketing. Facebook vous permet également de cibler les gens en fonction du comportement. Vous pouvez cibler les gens qui sont en voyage, les gens qui ont acheté sur internet récemment, les gens qui viennent de s'acheter un nouveau téléphone... Vous seriez surpris de savoir tout ce que Facebook sait sur vous!

Finalement, vous pouvez monter un profil type de votre client idéal et demander aux régies publicitaires de cibler ces gens. Vous pouvez demander à Facebook de cibler uniquement les hommes de 20 à 24 ans qui étudient en art si vous voulez. Autant que vous pouvez cibler tous les gens qui lisent des articles sur la nutrition en utilisant la publicité display sur AdWords.

Idéalement, vous effectuez ces trois types de publicités simultanément de façon à vous incruster dans la réalité web de vos prospects.

Cependant, certaines industries sont plus propices à un type de publicité qu'à un autre.

Parfois, c'est impossible de cibler le prospect selon sa démographie puisqu'il pourrait s'agir de n'importe qui.

Pensez à une firme qui vend des médicaments contre le sida ou encore à une ligne suicide! Dans ce cas, ils peuvent viser les gens qui consultent des articles qui parlent des traitements sur le sida, ou encore viser la requête "traitement pour sida" sur Google. Même principe pour la ligne suicide.

Mais si votre produit est un produit d'achat impulsif que personne ne connaît réellement et que personne ne recherche sur internet, comme un powersquid par exemple.

Comment êtes-vous sensé cibler ces gens par intention? Vous devrez cibler les gens qui aiment les gadgets et qui ont une maison. Facebook est donc l'outil parfait.

Dans tous les cas, il existe un type de ciblage que tout le monde, à mon avis, devrait utiliser: le ciblage selon le comportement.

Peu importe votre entreprise, vous devez cibler les gens qui sont venus sur votre site web. Ce type de publicité est encore plus efficace lorsque vous ciblez les gens qui ont visité des pages clés, comme votre page de panier, votre page contact ou votre page de service.

Malheureusement, ce type de ciblage demande beaucoup de trafic sur votre site web, donc si vous avez moins de 2000 visiteurs par mois, vous aurez de la misère à dépenser beaucoup d'argent dans ce genre de publicité puisque vous allez vite saturer votre marché.

Les 3 grands objectifs de la publicité

C'est bien beau d'avoir 3 types de publicités, mais encore faut-il avoir un objectif derrière cette publicité là!

C'est pour cette raison que je vous présente les 3 grands objectifs de la publicité sur le web.

Il s'agit de la Sensibilisation, l'Acquisition et l'activation (SAA pour s'en rappeler).

Les 3 stratégies de la publicité web

Dans les campagnes de sensibilisation, l'objectif est de familiariser vos prospects potentiels à votre marque. Il existe plusieurs stratégies, allant du concours à l'achat de mentions j’aime en passant par les vidéos YouTube.

Les campagnes d'acquisitions, quant à elles, visent à récolter l'adresse courriel des prospects pour les réchauffer à l'aide du email marketing.

Le dernier type de campagne (les campagnes d'activations) vise à prendre les gens les plus susceptibles d'acheter et de les pousser à l'action.

Chaque objectif se construit les uns sur les autres. La sensibilisation facilite l'acquisition et l'acquisition facilite l'activation.

Voici quelques exemples.

Une campagne AdWords qui cible l'expression "Voyage Pas Cher", rentre dans la catégorie des campagnes d'activations et il s'agit d'une publicité basée sur l'intention.

Une bannière sur un site web de voyage qui propose 12 trucs pour économiser sur son prochain voyage représente une campagne de sensibilisation basée sur l'intérêt et la démographie.

Si vous allez sur le site de Voyages à Rabais et que vous visitez une page qui parle de cuba, vous allez voir de la publicité vous proposant un guide voyage sur Cuba en échange de votre adresse courriel. Il s'agit d'une campagne d'acquisition basée sur le comportement.

Le marketing par courriel

Un deuxième moteur de croissance que vous pouvez ajouter à votre navire, c'est le marketing par courriel.

le marketing par courriel

Possédez-vous une liste de courriel? Si oui, vous en servez-vous comme vous le devriez?

J'espère ne rien vous apprendre, mais sachez que RIEN n'est mieux que le marketing par courriel pour générer des ventes.

C'est pour cette raison que le marketing par courriel va habituellement de pair avec les campagnes d'acquisitions où l'objectif n'est pas une conversion immédiate, mais bien d'avoir un moyen de garder contact avec la personne.

Je vais vous expliquer ma technique préférer pour vendre plus dans un instant, mais avant, j'aimerais qu'on mette quelque chose au clair...

Le bon marketing vs le beau marketing

Pensez-vous que c'est une bonne pratique de mettre le logo de son entreprise au haut de chaque infolettre?

Est-ce que le visuel de votre courriel est important? Pensez-vous que vous devriez vous acheter un template professionnel?

Devez-vous mettre beaucoup, ou pas beaucoup de texte? Devez-vous mettre des images... ou pas d'images?

Tous de bonnes questions! Je vais vous présenter deux infolettres, essayez de deviner laquelle a vendu le plus.

Voici la première. Il y a des images, un beau layout, un logo en haut, pas beaucoup de texte, de belles images de produits...

infolettre avec image

Voici le deuxième, beaucoup de texte, aucune image. Le seul lien cliquable se trouve à la fin du courriel.

infolettre house of rave sans images

Alros... Qui gagne? Le premier, ou le deuxième?

Vous allez être surpris d'apprendre que le premier courriel n'a généré aucune vente et que le deuxième a généré 120 ventes en deux heures.

WOW!!

Comment ça?

Eh bien disons que vous allez à votre boîte aux lettres, une fois aux 3 mois si vous êtes comme moi, que faites-vous?

Vous triez vos lettres de façons suivantes: une pile pour les chèques, une pile pour les comptes, une pille pour la publicité.

On sait tous ce qui se passe avec la pile de publicité!

Imaginez-vous dans votre cuisine en train de trier votre courrier.

Publicité, publicité, compte, publicité, compte, compte, publicité...

Et entre les lettres, vous trouvez une lettre qui a été adressée à la main, par un gars qui s'appelle Jim. Sur la lettre, un timbre postal, comme ceux que vous utilisez pour poster une lettre.

Immédiatement, vous vous dites: "Non mais qui est Jim? Qu'est-ce qu'il me veut?"

Vous ouvrez la lettre, et au lieu d'avoir un dépliant en papier glacé, vous avez une lettre standard, écrite en word, sans logo, sans flafla.

Cette expérience est tellement différente que vous DEVEZ savoir ce que Jim vous veut! Et si sa lettre est assez intéressante pour que vous la lisiez au complet, il se peut même que vous passiez à l'action!

Revenons à nos courriels.

Pour convaincre les gens, envoyez des campagnes de masse qui donnent l'impression d'être individualisé et personnels. Utilisez un ton conversationnel et soyez pertinent pour votre lecteur.

Est-ce que ce genre de courriel est fait pour tous? Non.

Mais ceux qui vont aimer vos courriels vont devenir des fans de votre marque.

Et dans les prochains paragraphes, je vais vous dévoiler la technique que j'utilise pour convertir mes abonnés en fans!

Ma technique de email marketing préféré

Vous vous dites probablement que c'est bien beau tout ça, mais comment pouvez-vous faire pour recevoir ce genre de courriel?

La réponse est simple! Utilisez le drip email marketing.

Le drip email marketing

Qu'est-ce que c'est, et qu'est-ce que ça mange en hiver?

Eh bien c'est relativement simple. Une fois que la personne s'abonne à votre infolettre, vous lui envoyer votre meilleur contenu au compte goutte. De cette façon, tout le monde passe par le même processus de familiarisation avec votre marque.

Bien sûr, ce qui rend le drip email marketing efficace, c'est le fait que vous pouvez faire des séquences de courriels ayant différents objectifs et les différents courriels travaillent ensemble pour atteindre un objectif bien précis.

Disons que vous avez une boutique de vêtements pour homme. Vous voulez récolter des adresses courriel alors vous offrez un guide PDF qui explique toutes les façons de faire un nœud cravate et quel nœud va dans quelle situation avec quel type de collet.

La plupart des gens vont simplement envoyer un courriel qui dit "Voici votre guide", et ensuite, la personne est abonnée à l'infolettre de l'entreprise.

Avec le drip email marketing, vous visez à faire plus que simplement ajouter la personne à votre infolettre, vous visez à vendre quelque chose de bien précis!

En gardant le même exemple, vous pourriez suivre deux jours plus tard avec un courriel qui explique les différents textiles de cravates ainsi que les différentes largeurs. Vous pourriez glisser rapidement un mot sur l'importance d'un tissu en particulier.

Le troisième courriel pourrait parler des pinces à cravates! Comment les porters, quels sont les différents styles et quel est l'origine culturelle de ces pinces.

Finalement, le quatrième courriel pourrait expliquer à la personne que vous avez fait 8 agencements de cravates/chemises et qu'en les achetant ensemble elle économise le prix de la cravate! En plus, ces cravates sont faites du matériel spécifié dans le courriel #2. Non seulement ça, mais vous offrez une pince à cravate gratuite aux 50 premières commandes.

Faire une campagne de drip email marketing est certes une des actions les plus efficaces que vous pouvez prendre pour monétiser votre liste de courriel. Cependant, il faut réaliser que les gens s'abonnent à votre infolettre pour diverses raisons. Pour cette raison, vous pouvez faire plus d'une série de courriel et déclencher la bonne série en fonction du contexte ou de l'information que la personne vous donne en s'abonnant.

Vos produits ou services s'adressent sans doute à plus d'un type d'audience et vous devriez faire une série pour chaque archétype de client qui s'abonnent à votre infolettre.

Plus votre service sera personnalisé, plus votre taux de conversion sera élevé.

Le marketing de contenu

Ah le marketing de contenu!!!

Si vous vous intéressez le moindrement au marketing, vous avez du entendre un millier de fois l'expression "le contenu est roi".

Le contenu est roi game of thrones

Il s'agit d'une nouvelle tendance dans le monde du marketing qui est de créer du contenu que les clients vont vouloir consommer!

Le marketing de contenu marche bien souvent main dans la main avec le marketing d'attraction.

Le marketing d'attraction veut dire ce sont les gens qui trouvent votre contenu de façon volontaire. Ce modèle s'oppose au marketing d'interruptions qui se base sur la publicité pour interrompre les gens pendant leur journée pour leur montrer une pub.

Comment faire pour que les gens trouvent votre contenu? Eh bien il faut s'appuyer sur deux facteurs: le potentiel de recherche et la viralité. En d'autres mots: est-ce que les gens cherchent votre contenu? Et est-ce que les gens partagent votre contenu?

Non seulement ça, mais il faut également créer du contenu qui va inciter les gens à acheter! Ça ne sert à rien d'avoir 1 million de visiteurs sur votre site si aucun d'entre eux ne fait partie de votre public cible!

D'où l'importance d'avoir une stratégie de contenu bien établi.

Votre stratégie de contenu peut être simple autant qu'elle peut être complexe. L'objectif est d'attirer des gens, de les sensibiliser à vos produits/services, et à les convaincre que vous êtes la meilleure solution dans votre niche.

Il existe trois éléments à une stratégie de contenu: la profitabilité, le coefficient de viralité et le référencement.

les 3 cercles du marketing de contenu

PROFITABILITÉ

Le premier est la profitabilité. Il s'agit de la probabilité qu'un visiteur décide d'acheter suite à l'exposition à votre contenu. Une page de vente est un excellent exemple.

Cependant, une page de vente n'est habituellement pas très viral. Il est râre qu'on a envie de partager un pitch de vente à nos amis sur les médias sociaux. Le coefficient de viralité est donc habituellement bas.

VIRALITÉ

Je veux prendre le temps d'expliquer ce que je veux dire par viralité.

Lorsque je parle de viralité, je ne parle pas d'avoir 10000 partages/tweets/+1/pin/j'aime ou autres.

Je parle plutôt d'une métrique qui peut être calculé à partir de n'importe quel morceau de contenu sur Internet.

Je parle du coefficient de viralité.

C'est quoi ça? C'est simplement une métrique sur 1 qui calcule le potentiel d'un contenu à se propager sur Internet.

Eh bien si vous avez 100 visiteurs sur votre site et que 10 d'entre eux décident de partager d'une quelconque méthode (email, facebook, twitter) votre contenu à 500 personnes, ça vous fait un ratio de 5 (500/100 = 5)

Si, de ces 500 personnes, 50 cliquent et visitent le contenu en question,  ça donne un ratio de 0,1.

Le coefficient de viralité est simplement la multiplication de ces deux résultats, ce qui donne 0,5.

100 visiteurs ont amené 50 visiteurs.

Lorsque le coefficient est supérieur à 1, ça veut dire qu'avec un peu de chance, votre contenu va naturellement devenir de plus en plus populaire.

L'idée, c'est d'augmenter ce ratio le plus possible. Soit avec l'utilisabilité de votre site, en ajoutant des options de partages, en ajoutant les balises Open Graph et Twitter Card

Un bon exemple peut être un vidéo de chat! C'est très viral, mais ça ne génère pas nécessairement des ventes et ça ne se référence pas particulièrement bien.

Sauf que peut-être que quelqu'un va reprendre votre vidéo sur leur site de chat et va vous faire un lien vers votre site, augmentant ainsi le référencement de votre site web!

LE RÉFÉRENCEMENT

La dernière caractéristique d'un bon contenu est sa capacité à naturellement se faire trouver par les gens sur Internet.

Ce qui est bien du référencement, c'est qu'il implique que le visiteur a un besoin ou un désir.

Si les gens tombent sur vous après avoir cherché "pourquoi mes coudes sont secs", c'est parce que la personne cherche une solution à ses maudits coudes secs. Si vous arrivez #1 sur google pour "coude sec" ou "peau sèche" vous allez avoir pas mal de trafic sur votre site.

Et s'il s'adonne que vous vendez justement de la crème hydratante, eh bien en plus d'être bien référencé, ça vous fait un contenu super profitable.

Sauf qu'à moins d'être vraiment révolutionnaire, je doute que tout le monde sente l'envie soudaine de partager votre article avec leurs amis.

Donc, comment faire pour améliorer son référencement?

Je ne vais pas rentrer dans les détails parce que c'est quelque chose d'assez technique, mais je vais vous partager une stratégie simple qui ne va jamais vous décevoir:

Trouvez les questions que les gens posent sur Internet, et répondez-y. L'étape de trouver ces questions s'appelle la recherche de mots clés.

Il existe également deux autres catégories d'actions que vous pouvez prendre pour améliorer votre référencement. On parle de l'optimisation sur votre site, donc toute la structure, les titres, etc. Et l'optimisation hors site, donc le nombre de liens que vous avez qui pointent vers votre site, le contexte de ces liens, etc.

Les deux derniers points sont importants, mais si vous trouvez ce que les gens veulent savoir et vous leur donnez, vous pouvez être sur que votre site va être bien référencé.

La synergie!

On peut scorer chaque contenu en fonction de ces 3 éléments. Certains contenus peuvent être super virals et bien référencés mais n'arrivent à rien vendre. D'autres convertissent 50% des visiteurs, mais c'est difficile d'y attirer les gens.

Votre stratégie doit établir une balance et ne pas perdre de vue l'important: la profitabilité.

Il ne faut pas voir le marketing de contenu comme la création d'une série d'articles et de vidéos décousue, mais comme un tout qui s'agence dans le but de générer des profits à long terme.

C'est normal de ne pas avoir de résultats spectaculaires après avoir publié 2 ou 3 articles. Vous n'avez pas encore assez de momentum.

Lorsque vous aurez 50, 100, 200 articles, c'est là que ça va être rentable.

L'image

On vient de voir ensemble 3 moteurs de croissance pour votre entreprise. On a commencé par voir les 3 grands types de publicité ainsi que les 3 grands objectifs que la publicité nous permets d'atteindre. Ensuite, on a vu comment vous pourriez automatiser le marketing par courriel pour générer plus de ventes. Finalement, on vu comment un aperçu rapide du marketing de contenu et du marketing d'attraction.

C'est bien beau tout ça, mais encore faut-il le faire de la bonne manière.

J'aimerais qu'on prenne les prochaines minutes pour parler d'une chose très importante — l'image.

L'importance de l'image

Voyez-vous, la plupart des gens veulent une image professionnelle pour leur entreprise, et je comprends très bien ce concept. Cependant, j'aimerais clarifier quelque chose. Professionnel n'est pas synonyme d'ennuyeux et ça ne veut pas non plus dire froid ou hautain.

Être humain et professionnel, ça se fait, et c'est grandement apprécié.

S'il vous plaît, ne parlez pas de vous-même à la troisième personne! Parlez à la 2e ou 4e personne. Les gens veulent parler à des humains, pas à des machines.

Dans l'ensemble de vos communications, faites preuve d'un peu d'empathie et demandez-vous: est-ce que j'aimerais réellement lire, regarder ou écouter ceci? Est-ce que je cliquerais sur cette publicité? Est-ce que ce courriel est une perte de temps? Est-ce que l'article de blogue a vraiment le potentiel d'aider les gens?

Les gens aiment les marques pour la même raison qu'ils aiment les êtres humains — parce qu'ils sont drôles, inspirants ou attentionnés.

La triforce de l'iamge de marque

Drôle, parce que tout le monde aime se faire surprendre par une bonne blague.

Inspirant, parce que les gens aiment penser qu'ils sont capables d'être plus grands qu'eux même.

Attentionnés, parce que tout le monde aime se sentir important.

Tout le monde a un site web professionnel, c'est le coût d'entrée. Pour vous différencier, pour faire wow, il faut être humain.

Conclusion

J'ai commencé cette conférence en vous parlant de ma première expérience au Gym. Comment j'ai été découragé par mon ami bodybuilder parce que mes attentes n'étaient pas réalistes. J'aurais pu être pas mal plus en forme qu'aujourd'hui si je n'avais pas arrêté. Et, maintenant 8 ans plus tard, peut-être que j'aurais ressemblé un peu à Jim!

Ce que je veux dire, c'est qu'il faut faire attention pour ne pas se décourager. C'est facile de mettre beaucoup d'énergie sur un nouveau moteur de croissance, et parce que les résultats n'arrivent pas assez vites, se décourager et arrêter d'essayer.

L'important, c'est de toujours essayer de nouvelles choses — implémenter ce qui fonctionne et mettre de côté ce qui ne fonctionne pas. Cependant, il faut se laisser le temps d'essayer les choses avec sérieux. Ce n'est pas parce que quelque chose ne fonctionne pas immédiatement que ça ne vs jamais fonctionner. C'est rare qu'un moteur parte du premier coup, il faut souvent le crinquer plusieurs fois avant qu'il ne démarre!

Il faut constamment tester, analyser et implémenter de nouvelles choses

Lorsqu'on voit le marketing comme étant un processus d'apprentissage de votre marcher, ça implique plusieurs choses.

Premièrement, ça veut dire que vous ne pouvez pas vous permettre de tout donner ça à l'externe. Le marketing se base sur les connaissances que vous obtenez à travers vos tests. C'est VOUS qui devez tenir le compte des cartes au blackjack. Si vous laissez quelqu'un d'autre le faire, et que ce quelqu'un d'autre décide de quitter son emploi à l'agence qui s'occupe de vous, vous venez de perdre le compte, et vous devez recommencer à zéro.

Vous tenez les rennes

L'agence web est là pour exécuter, pas pour remplacer votre directeur marketing.

Ensuite, ça veut dire qu'il faut être tolérant au risque et réaliser que c'est correct de perdre de l'argent. Le seul endroit ou "Résultats" arrive avant "Risque", c'est dans le dictionnaire.

Ça veut dire que vous devez être capable d'analyser votre entreprise et de regarder vos résultats dans le blanc des yeux, qu'ils soient bons ou mauvais.

Finalement, ça veut dire qu'il faut être capable d'admettre que vous aviez tort et de corriger le tir rapidement. Le marketing n'a rien a voir avec vous, il a tout à voir avec la relation entre votre produit et le marcher.

À votre tour

Après avoir lu tout ça, croyez-vous encore que vous voulez la croissance à tout prix? Ou bien voulez-vous autre chose que la croissance, comme plus de liberté par exemple?

Faites-moi part de vos réflexions dans la section commentaire ci-dessous!

87% de mon meilleur contenu n'est pas sur ce blogue!

Inscris-toi maintenant pour avoir accès à tout mon contenu exclusif!

Tu as apprécié cet article?

Supporte ce blogue et aide-moi à en écrire plus en m'offrant un café!

M'OFFRIR UN CAFÉ

Tu veux aller plus loin?



J'offre des cours en ligne pour marketeurs et entrepreneurs!


Voir les formations

SUR LE BLOGUE

PLUS D'ARTICLES